Bon voyage !

Il y a environ 2 ans que vous êtes nés dans mon esprit et que je vous ai donné vie. Charles et Roxane, mes deux héros. Vous m’avez tellement touchée pendant cette longue période. Vous avez traversé les tempêtes et les soleils levants avec moi.


Je ne m’attendais pas à autant m’attacher à vous mais c’est un fait, j’ai eu parfois envie de vous serrer très fort dans mes bras. Vous m’avez tellement brisé le cœur. Je sentais mon visage se crisper et mon cœur se serrer alors que je vous faisais vivre l’indicible. Heureusement le moment est venu où j’ai enfin pu sécher vos pleurs et faire entrer la lumière dans vos vies et cela m’a fait du bien.


Il est temps que je lâche prise et que je vous laisse vous en aller. Je vous laisse faire votre grand voyage et raconter votre histoire aux lecteurs. C’est à la fois avec soulagement mais aussi un peu d’anxiété que je vous regarde partir après tout ce temps passé rien que nous trois.
Au revoir !


C’est ma première BD, et donc la première fois que je crée des personnages. C’est une expérience incroyable et c’est encore plus incroyable de pouvoir le partager avec vous tous.


Retrouvez Charles et Roxane dans ma bande dessinée « L’or du soir qui tombe – Parents d’une étoile » aux Editions Ailes & Graines


Les commandes déjà passées sont toutes expédiées aujourd’hui par Aurore qui travaille aux éditions.


5 réflexions sur “Bon voyage !

  1. Holala ,ce texte m’a vraiment ému 😢…….
    J’ai vraiment hâte d’avoir votre BD entre mes mains ,car parler d’une épreuve tellement dure a supporter et ne pas comprendre pourquoi ça nous est arrivée pour en faire quelque chose de beau et redonner de l’espoir à des couples et des familles ,ben pour moi magnifique……👼🌟
    Alors même s’en avoir encore lu votre BD ,juste MERCI de penser à Nous 💖

  2. Charles et Roxanne m’ont tellement rappelé l’épreuve si tragique que nous avons vécu. Vous avez su au travers eux trouvé les exacts ressentis que nous avons traversé : cette fin du monde en apprenant le décès du bébé, le retour a la maison où tout est fade, sans vie , où l’on apprend (souvent avec douleur) sur qui on peut compter et qui s’écarte de vous par peur d’être maladroit au détriment d’une amitié qu’on croyait sans failles, puis passe cette période de deuil, un renouveau au travers d’un autre événement.
    Ce livre a fait rejaillir énormement de tristesse en moi (j’en pleure encore), mais il permet d’illustrer et d’expliquer ce que les paranges traversent de l’intérieur.
    Merci beaucoup pour votre livre.

Répondre à Korrig'Anne Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s