Papi et mamie d’un ange

Il y a des grand-paranges qui aimaient déjà ce petit-enfant à venir, qui aiment de tout leur cœur leur petit-ange, et qui sont d’un grand soutien pour leurs enfants. C’est précieux et très important 💙

Mais il y a aussi des grand-paranges qui refusent de l’être, qui le nient. Et c’est une grande douleur pour les paranges, une de plus. La sensibilisation est aussi là pour eux.

La reconnaissance de l’enfant disparu par les proches, la famille, l’administration, le travail, c’est indispensable dans le processus de deuil.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s