Plein de beaux projets à venir

Chers amis fidèles, et chers nouveaux arrivés,

Je vous informe que les prochains mois, je vais devoir prendre un peu moins de commandes de portraits pour un temps.

En juillet je travaille moins intensément car les enfants sont en vacances, en août c’est la pause estivale. Puis en septembre je travaille d’arrache-pied pour terminer ma bande-dessinée sur l’allaitement, dans un même temps vous pourrez la pré-commander sur Ulule.

Après cela, je pourrai reprendre quelques commandes de portraits mais toujours pas à plein temps car je suis également sur un autre projet BD dont je ne suis pas l’autrice et qui sortira courant 2023 (le sujet est trop beau, vous verrez).

Comme vous le voyez, plein de super nouveautés qui arrivent et qui me font tellement plaisir ! Je suis impatiente de vous les présenter et que vous les ayez dans vos bibliothèques.

Ne vous inquiétez pas, je n’abandonne pas ma mission de portraitiste. Je l’aime trop fort pour ça, et pas question de vous laisser tomber.

Mais il faudra juste que je lève un peu le pied quelques temps pour pouvoir finaliser ces beaux projets de livre sans vous proposer des délais indécents.

Je prends encore des commandes courant juin, puis ensuite ce sera avec parcimonie pendant un moment. Ne m’en voulez pas hein ! 🌹🌺🌸

L’allaitement maternel et le papa

Dans ma BD, je parle du rôle du conjoint dans un allaitement maternel. Il est loin d’être passif. En fait, il est même assez essentiel pour la maman qui ne peut pas tout faire.

Nourrir son bébé au sein et à la demande demande énormément de temps et d’énergie. Dans un même temps, la maman a besoin de repos et d’une bonne alimentation pour que la production de lait se passe correctement. Et ça, c’est le rôle du conjoint !

Quelle belle mission quand même : prendre soin de la mère de son petit. Rien de plus naturel !

Parution de la bande-dessinée en septembre 2022.

Centre de formation de doulas

Je vous présente l’illustration que j’ai créée à la demande du centre de formation Centre Envol et Matrescence qui forme des doulas, les accompagnantes à la naissance.

Sandrine voulait un visuel qui reflète sa vision de la doula et de son univers. Vous allez pouvoir retrouver le visuel au travers des goodies, objets qu’elle a commandés pour nourrir sa campagne de financement participatif.

En effet, le centre est engagé dans le processus de certification et de reconnaissance de la formation de doula et cela demande un énorme investissement financier.

Alors si vous êtes aussi amis des doulas , vous pouvez contribuer pour rendre ce projet possible.

Et si vous vous demandez qui est la doula, je vous invite à découvrir cet article.

Les paranges SONT des parents

Les parents d’anges SONT des parents 💞⭐

Ils forment une vraie famille.

Chacun des enfants qu’ils ont attendu compte. Il n’y a pas de fausse couche, il n’y a que des vraies grossesses.

***********************************

Portrait de famille sur demande, rendez-vous sur korriganneshop.

Un jour, les retrouvailles

Et un jour, les retrouvailles 🌟

Il sera là, les bras ouverts et il dira :
« oh maman, je t’ai tellement attendue. As-tu senti ma présence à tes côtés chaque minute de ta vie ? J’ai veillé sur toi, je t’ai aidée à te relever, et j’ai attendu patiemment le jour où tu me rejoindrais. On ne se quittera plus jamais ».

J’offre cette pensée réconfortante à toutes les mamanges. Celles dont la blessure est encore toute à vif, mais aussi à celles qui ont les cheveux grisonnants, la peau plissée, et qui approchent du jour des retrouvailles. 💛💛💛

Retrouvailles d'une mamange et de son bébé ange (illustration dessin)

Allaiter n’est pas seulement nourrir

Les amis, en ce moment je me replonge à fond dans l’aventure de l’allaitement maternel. Pas physiquement mais grâce à la bande dessinée que je suis en train de faire

Elle me ramène totalement à cette période intense où j’ai eu mes deux bébés et où j’ai enchaîné mes allaitements.

Ce que je retiens le plus de cette aventure, c’est que je n’ai pas seulement allaité pour nourrir mes enfants. Si ça avait été le cas, aurais-je tenu dans les périodes compliquées ! Peut-être. Mais rien n’est moins sûr.

Ce que j’avais l’impression de faire lorsque mon enfant tétait, c’était me reconnecter à 100% à lui, retrouver la fusion de la grossesse et lui envoyer autant de lait que de nourriture psychique et affective.

En fait, j’irais même jusqu’à dire qu’on se nourrissait l’un de l’autre.

Je ne regrette pas les réveils nocturnes et les tétées complètement décalquée. Mais j’avoue que je donnerais beaucoup pour revivre juste une fois un de ces moments merveilleux, dans mon gros fauteuil club, les yeux dans les yeux avec mes bébés.

💛

Illustration réalisée entièrement avec l’application de dessin Clip Studio Paint CLIP STUDIO PAINT