Un jour, les retrouvailles

Et un jour, les retrouvailles 🌟

Il sera là, les bras ouverts et il dira :
« oh maman, je t’ai tellement attendue. As-tu senti ma présence à tes côtés chaque minute de ta vie ? J’ai veillé sur toi, je t’ai aidée à te relever, et j’ai attendu patiemment le jour où tu me rejoindrais. On ne se quittera plus jamais ».

J’offre cette pensée réconfortante à toutes les mamanges. Celles dont la blessure est encore toute à vif, mais aussi à celles qui ont les cheveux grisonnants, la peau plissée, et qui approchent du jour des retrouvailles. 💛💛💛

Retrouvailles d'une mamange et de son bébé ange (illustration dessin)

Mamanges du monde entier

J’envoie plein de soutien au delà de l’océan Atlantique à cette mamange new-yorkaise.

De plus en plus, je reçois des demandes de l’autre bout du monde. Le tabou est donc bien international. Love sur vous toutes les mamanges du monde entier 🌸💜💝⭐️

Poèmes pour un bébé ange

Il y a certains projets comme ça qui prennent aux tripes. C’est le cas de celui-ci 💓💓💓

Je vous raconte un peu : Sarah est la mamange de Constance, une petite puce qui s’est battue fort fort pour vivre le plus longtemps possible. Pendant cette période, cette petite guerrière a fait le bonheur de toute sa famille et quand ses ailes se sont déployées, elle a laissé le vide que vous imaginez. ⭐

Le papa de Sarah (et donc grand-père de Constance), chamboulé par le départ de sa petite-fille adorée, a mis son talent dans son chagrin et a pansé ses plaies en écrivant tout un recueil de poèmes.

Ses poèmes sont tendres, touchants, plein de jeux de mots et d’envolées métaphoriques. ✨

Sarah et son papa Louis m’ont fait l’honneur de me confier l’illustration de ce recueil. Et voici le résultat !

Quel bel hommage à Constance et à tous les petits anges !

Vous pouvez le trouver ici : « Avec Constance chez The Book Edition »

Tous les bénéfices seront reversés à AFPIE – Association Française des Pneumopathies Interstitielles de l’Enfant et à Pas à pas pour la Réa.

Semaine de sensibilisation au deuil périnatal #3


Pourquoi cette sensibilisation est-elle si importante ?


Parce que les paranges sont invisibilisés par la société. Ils ont un grand besoin d’être reconnus. La meilleure preuve de cela étant l’absence totale d’un mot les désignant dans le dictionnaire. Les enfants qui n’ont plus leurs parents ont leur mot, eux : des orphelins. Pourquoi l’inverse n’existerait pas ? Que ce soit le mot « parange » ou « parent orphelin » ou autre, ce n’est pas le plus important sans doute. L’important c’est la reconnaissance de leur existence.


Leur invisibilité les amène au silence, à la solitude, à l’incompréhension et les maladresses de leur entourage…A la mort de leur enfant, s’ajoute la disparition de leur histoire. Ils ne seront plus jamais les mêmes après cela, un petit morceau de leur cœur sera pour toujours entre ciel et terre.


Un mot, une attention, un geste vers eux, cela change tout.


Visuel de 2020