Semaine mondiale de l’allaitement maternel #3

Semaine mondiale de l’allaitement maternel (en décalé) jour 3.

Lorsqu’un bébé a faim, il ne peut absolument pas attendre. C’est un besoin impératif, il est encore si vulnérable qu’il vit cela de façon très primaire, c’est une question de survie pour lui.
Ses parents ne peuvent ni le raisonner, ni le faire attendre bien longtemps.

Si sa mère l’allaite, elle ne peut donc pas attendre d’être rentrée chez elle ou d’avoir trouvé un lieu caché pour le soustraire aux yeux de la société.

Comme nous aurions besoin d’air rapidement si nous étouffions, elle doit rapidement le nourrir afin d’apaiser son besoin impérieux.

Les parents qui nourrissent leur enfant au biberon doivent faire exactement la même chose et ont donc toujours un biberon près à être préparé lorsqu’ils sortent.

L’allaitement maternel n’est ni une mode, ni une provocation, ni une exhibition. C’est une mère qui comble le besoin de son enfant. C’est un mammifère qui agit naturellement.
Rappelons nous qui nous sommes à la base. Et laissons les bébés manger en paix.

Allaitement dans les lieux publics

A partager sans modération.


Ça vaut le coup de le re-re-re-répéter : l’allaitement maternel est la nourriture d’un bébé. On ne demande à personne d’autre d’aller se cacher pour manger.

Regardez une mère qui allaite son enfant avec autant de bienveillance qu’un petit enfant qui mange sa compote ou son goûter. C’est la même chose.


Laissez les bébés manger en paix.Merci 💙


#allaitement #allaiterpartouttoutletemps